Commedia Dell'Arte

 

C A R N A V A L 

******* 

 
Carnaval est extrait de d'Êmaux et Camées

où Théophile Gautier consacre quatre pièces à des Variations [musicales] sur le Canaval de Venise.

Il met ici en scène des personnages de la Commedia dell'arte italienne.

 

 

 

 

 

Venise pour le bal s'habille,

De paillettes tout étoilé,

Scintille, fourmille et babille,

Le carnaval bariolé.

  

Arlequin, nègre par son masque,

Serpent par ses mille couleurs

Rosse d'une note fantasque

Cassandre son souffre-douleurs.

 

Battant de l'aile avec sa manche

Comme un pingouin sur un écueil

Le blanc Pierrot, par une blanche

Passe la tête et cligne de l'oeil.

 

  Le docteur bolonais rabâche

Avec la basse aux sons traînés,

Polichinelle qui se fâche,  

Se trouve une croche pour nez.   

 Heurtant Trivelin, qui se mouche

Avec un trille extravagant,

A Colombine Scaramouche

Rend son éventail ou son gant;

 

 

Sur une cadence se glisse

 Un domino ne laissant voir

Qu'un malin regard en coulisse

Aux paupières de satin noir.

 

 

 

Ah!  fine barbe de dentelle,

Que fait voler un souffle pur,

Cet arpège m'a dit: C'est elle !

Malgré tes réseaux, j'en suis sûr .

 Et j'ai reconnu, rose et fraîche,

Sous l'affreux profil de carton

Sa lèvre au fin duvet de pêche,

Et la mouche de son menton

 

Théophile GAUTIER 

  

 

 ____________________________________________________________________________________________________________________

                                                                             

 

Poète, Romancier, Peintre et critique d'art français du 19° siècle,

Théophile GAUTIER  

est né à Tarbes, le 30 août 1811 et mort à Neuilly sur Seine le 23 octobre 1872

 

  

 

 Portrait par Auguste de Châtillon (1839). (27 ans)

                   

 
Portrait charge de Gautier par H. Mailly.

 

 

 

 Poésies (1830), son premier livre, refondu dans le volume Albertus ou L'Ame et le pêché (1833).

  • La Comédie de la mort (1838).
  • Espagna, qui paraît dans le volume des Poésies complètes de 1845.
  • Émaux et camées (1852), qui reparaît, à chaque fois augmenté, en 1853, 1858, 1863 et, enfin, en 1872 dans une édition définitive.

Les poésies complètes de Gautier, hormis Émaux et camées, sont parues en 1875-1876. Les poésies de circonstance et les poésies « légères » ont paru à part dans le volume Poésies de Théophile Gautier qui ne figureront pas dans ses œuvres (1873).

Critique d'art, critique littéraire

  • Les Grotesques (1843).
  • Salon de 1847.
  • Les Beaux-Arts en Europe (1855).
  • L'Art moderne (1856).
  • Histoire de l'art dramatique en France depuis vingt-cinq ans (1858).
  • Honoré de Balzac (1858).
  • Abécédaire du salon de 1861.
  • Rapport sur le progrès des Lettres (1868).
  • Histoire du Romantisme, sa dernière œuvre, inachevée (1874).
  • Portraits contemporains (1874), posthume.
  • Portraits et souvenirs littéraires (1875), posthume.
  • Le Musée du Louvre, préface de Marie-Hélène Girard, coéd. Musée du Louvre et Citadelles (Mazenod), Paris, 2011,Gautier a, en outre, préfacé de nombreuses œuvres littéraires, parmi lesquelles Le Rêve et la vie de Nerval (en 1855) et la troisième édition des Fleurs du mal (1868) de Baudelaire. [Mention de deuxième édition (1869) sur la couverture et la page de titre, mais c'est bien de 1868 qu'il faut dater cette édition].

 

Contes et nouvelles

Gautier a écrit une trentaine de contes et nouvelles, pour la plupart de nature fantastique.

  • Romans et contes de 1863 :
  • Le Chevalier double
  • Le Club des haschichins

Romans

 Gautier a écrit douze romans, tous publiés de son vivant :

  • Mademoiselle de Maupin. Double amour (1835).
  • L'Eldorado, devenu, très vite, Fortunio (1837-1838).
  • Militona (1847).
  • Les Roués innocents (1847).
  • Jean et Jeannette (1848).
  • Les Deux étoiles (1848), devenu Partie carrée (1851), et, enfin, La Belle Jenny (1865).
  • Arria Marcella, souvenir de Pompéi (1852), en réalité une longue nouvelle.
  • Avatar (1857).
  • Jettatura (1857).
  • Le Roman de la momie (1858).
  • Le Capitaine Fracasse (1863).
  • Spirite (1866).

En outre, Th. Gautier est l'un des quatre auteurs du roman par lettres La Croix de Berny (1845).

Curiosa (érotique)

 Lettre à la Présidente (1850, publié en 1890)

 

 

 

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×